Voilà ce que disent tous les résidents qui reviennent au HOME SAINT-JEAN après une absence ou une hospitalisation. Les premières fois, nous étions un peu surpris d'entendre cette phrase.
Quel sens fallait-il lui donner ? Avait-t-elle, dans ces bouches souriantes, mais pas toujours bien portantes, tout le sens que la langue française accorde à ces mots ainsi formulés ? Pourquoi nos résidents à chaque retour au home disent-ils «JE RENTRE A MA MAISON» ?

Ils y sont bien, nous avons osé y croire et nous en sommes très heureux. Nos résidents se sentent bien au HOME SAINT-JEAN. Voilà comment nous avions lancé un projet de vie, sans y avoir pensé.

by Fernand Stievenard

De quoi est fait notre projet de vie, comment l'avons-nous construit ?

Nous voulons que chacun se sente bien et utile quand c'est possible.

Nous suscitons les contacts entre les résidents et avec leurs familles.

Nous veillons à avoir une bonne ambiance de travail et encourageons toute l'équipe du HOME SAINT-JEAN à soigner et à développer la relation humaine à chaque moment.


Nous insistons sur le respect dû à chacun et sur la gentillesse envers les résidents. L'ambiance est créée. Beaucoup de lumière et beaucoup d'espace dans les chambres et dans tout l'établissement. Des fleurs fraîches renouvelées toutes les semaines. De bons repas et de beaux menus pour les jours de fêtes, tables fleuries, cela va de soi, et si nous l'oublions, l'une des femmes d'ouvrage ne l'oubliera jamais. Encore merci à elles, mais aussi aux cuisinières, car ce n'est pas rien de préparer, pour un souper par mois, 400 crêpes ou gaufres « maison ».La propreté sans mauvaises odeurs, voilà pour compléter le quotidien de chacun.La direction est présente, beaucoup et partout.Les animations et rencontres diverses viennent compléter la donne.

Le quartier, la ville, les jeunes : accueil, échanges

Les liens avec le quartier, son histoire, ses habitants sont riches et nombreux.Les visiteurs de malades sont devenus des amis. Ce groupe participa pour son action régulière et généreuse à l'action « Rue de la Solidarité » qu'avait organisé la Fondation Roi Baudouin. Le plaisir de vivre au HOME SAINT-JEAN est le fait de tous, chacun y apporte sa contribution, selon ses possibilités du moment, la directrice montre la voie à suivre.

L'accueil est chaleureux en toutes circonstances ; des visiteurs en quête d'une place pour l'un ou l'autre parent se présentent tous les jours, ils arrivent le plus souvent à l'improviste et à toute heure, ils sortent toujours émerveillés et heureux d'avoir été aussi bien informés et reçus. Les familles des plus anciens de nos résidents reviennent toujours beaucoup, pour revoir tel ou tel qui était devenu ami, pour saluer la direction ou amener des voisins ou des connaissances en quête d'une place pour l'un des leurs.

Ainsi bien reçu, un professeur de dessin arriva avec ses classes d'étudiants en arts graphique pour des dessins d'ambiance, d'attitudes, photos. Une classe le lundi, une classe le jeudi, les sujets étaient nombreux et les étudiants se plaisaient , une exposition s'imposait.Un ami et voisin, historien de son quartier, vint enrichir le sujet de l'exposition ; des photos d'animations et des plans de nos projets de développement firent le reste. L'exposition fut un beau succès et un guide de la ville de Tournai, professeur d'histoire, vint présenter des diapositives sur l'histoire du quartier pour la clôturer.